© All rights reserved

(Relaxnews) – Boucher, aérer, servir, rafraîchir… Focus sur des innovations, souvent connectées, qui simplifient la vie et rendent la dégustation (encore plus) agréable. 

Zzysh Champagne, le bouchon pratique

On a tous connu ce fameux bouchon à pression qui garantit la préservation des bulles après ouverture d’une bouteille de champagne et que l’on ne réussit jamais à clipser… Fini le casse-tête avec le Zzysh Champagne, qui consiste à injecter un mélange de gaz argon et de co2 à l’aide d’une poignée. Non seulement l’accessoire permet de placer un bouchon mais aussi de protéger le vin de l’oxydation. Chaque cartouche assure jusqu’à quatre injections. On peut aussi bien l’utiliser sur des bouteilles à bouchon à vis, en verre, synthétique ou en liège. 

Prix : 79,90 euros (site web : www.zzysh.me/fr)

Coravin « Model Eleven », le modèle connecté

On ne présente plus Coravin, qui a révolutionné le service du vin au verre avec son système d’aiguille chirurgicale insérée dans le bouchon pour faire couler la quantité de vin nécessaire. Le service terminé, le bouchon retrouve sa forme et le vin peut poursuivre son vieillissement. En juin dernier, la société américaine a dévoilé son « Model Eleven » : Coravin devient connecté. Lorsque l’accessoire est fixé à la bouteille, un voyant vert indique que le service est prêt à commencer. Plus pratique que les éditions précédentes, un écran Led permet de savoir quand il faut changer la cartouche de gaz, quand il est nécessaire de nettoyer Coravin ou quand la batterie est faible. Coravin peut enfin se connecter en Bluetooth à son appli mobile dédiée (Coravin Moments), téléchargeable gratuitement sur iOS, pour que son utilisateur découvre des accords mets et vins ou consulte des notes de dégustation à propos du vin en cours de service. L’oenophile peut même prendre en photo la bouteille pour se constituer sa propre cave à vin virtuelle.

Prix : le « Model Eleven » sera disponible dès octobre prochain au prix de 999 euros (avec six cartouches). 

Aveine, l’aérateur de vin intelligent

On n’a pas toujours le temps d’attendre la demi-heure, voire les quelques heures nécessaires pour qu’un vin s’aère à sa juste mesure. Une start-up a lancé en début d’année une campagne de crowdfunding, qui s’est soldée par un grand succès (une levée de plus de 120.000 dollars) pour financer un concept d’aérateur de vin connecté. L’accessoire est capable de scanner l’étiquette de la bouteille pour connaître la quantité d’air nécessaire à la bonne aération du nectar. L’aérateur se glisse tout simplement sur le goulot, avant de servir le vin. Les premiers aérateurs doivent être livrés à compter de septembre. 

Prix : 175 dollars en pré-commande sur le site Indiegogo InDemand

MyOeno, le scanner du vin

Vais-je apprécier ce vin ? Les amateurs ne sont jamais sûrs de savoir ce à quoi correspond le contenu de leur verre. MyOeno, qui se présente comme un stylo, est un scanner que l’on plonge dans le verre pour détecter toutes les caractéristiques du nectar. Connecté à une appli mobile (disponible gratuitement sur AppStore et Play Store), l’accessoire indique le niveau de maturité, la présence de tanins, sa vivacité, par le biais d’un graphique. L’utilisateur doit ensuite indiquer ses sensations durant la dégustation. Plus qu’un « mouchard », MyOeno est davantage un outil que l’on éduque pour cibler toujours mieux les vins correspondants à ses goûts. En magasin ou au restaurant, il suffit de prendre en photo le nom du vin pour savoir si celui-ci se rapproche de ce que l’on aime d’habitude. 

Prix : 89 euros

Caveasy, la cave à vin connectée

Quel propriétaire de cave à vin ne s’est jamais retrouvé devant le dilemme de ne plus savoir où la bouteille de vin qu’il recherche est située ? Pour mettre fin à ce casse-tête et ranger facilement, une start-up française a imaginé une cave à vin connectée. L’équipement prend davantage l’apparence de blocs que l’on empile, pour adapter le nombre à celui des bouteilles que l’on possède. Toutes les étagères sont connectées entre elles. Associée à une appli mobile via bluetooth, l’armoire intelligente consiste à associer un flacon par emplacement et de l’indiquer sur son smartphone à l’appui d’une photo. Le moment venu, on sélectionne sur son téléphone la bouteille choisie. Un voyant se met à clignoter pour faciliter le repérage. 

Prix : Présenté au Consumer Electronic Show de Las Vegas en début d’année, Caveasy a profité d’une campagne de crowdfunding pour exister. Les pré-commandes sont closes, mais on peut encore indiquer son intérêt à l’adresse www.caveasy.com.

Kelvin K2

8° pour le champagne, entre 12° et 14° selon le vin rouge, entre 9° et 12° selon le vin blanc… A chaque vin sa température de dégustation adéquate. Un vin trop froid et les saveurs sont annihilées, devenant imperceptibles pour les papilles. Un vin trop chaud, et voilà le goût d’alcool exacerbé. Kelvin K2 est une bague connectée, que l’on fixe à la bouteille de vin. L’accessoire, conçu en Grande-Bretagne, est relié à une appli mobile pour préciser la température actuelle de la boisson. L’appli donne les éléments pour connaître la température adéquate de service, tandis que la bague permet d’envoyer les informations quant au temps nécessaire pour la descente, ou la montée, en température. Une notification prévient l’oenophile lorsque le vin est prêt. 

Prix : 39,95 livres (environ 45 euros) sur le site mykelvin.co.uk

source AFP-Relaxnews