© GMVozd / Istock.com

(Relaxnews) – Alors que la galette des rois passe bientôt le relais aux crêpes de la Chandeleur, une étude Odoxa pour Nutella révèle que la consommation de ces dernières concerne 90% de Français. 

Si la grande majorité des Français avouent un penchant pour les crêpes, près des trois quarts (74%) révèlent aussi ne pas attendre une occasion spéciale pour se faire plaisir. Dans le même temps, 16% précisent en dévorer surtout au moment de la Chandeleur. 

Autre tendance forte, les consommateurs engloutissent leurs crêpes saupoudrées de sucre, dans 41% des cas. La confiture accompagne la gourmandise du 2 février en deuxième choix (23%) tandis que 22% préfèrent étaler de la pâte à tartiner. D’ailleurs, cette dernière est davantage un petit plaisir que s’octroient les femmes (27% contre 17% d’hommes), sinon les plus jeunes de 18-24 ans (47%). Le choix de la pâte à tartiner décline en effet avec l’âge, jusqu’à finalement remonter pour la catégorie des 65 ans et plus (12%). A l’inverse, plus on vieillit, plus on préfère mettre du sucre sur ses crêpes (20% pour les 18-24 ans et 50% pour les 50-64 ans). 

A noter que 14% de Français sont particulièrement gourmands puisqu’ils mangent leurs crêpes avec tout bonnement du chocolat. 

Autre façon de personnaliser sa gourmandise de Chandeleur : le pliage. Le processus ne fait pas consensus puisque 55% de Français préfèrent plier leurs crêpes en triangle, alors que 42% sont adeptes des crêpes en rouleau. Les hommes auront d’ailleurs davantage tendance à choisir cette méthode (47%) quand les femmes choisissent les triangles (55%). 

Cette étude Odoxa pour Nutella a été réalisée les 5 et 6 décembre 2018 auprès d’un échantillon de 995 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. 

source AFP-Relaxnews