© courtesy of Four Seasons George V

(Relaxnews) – A la tête des fourneaux pâtissiers des trois restaurants étoilés du George V depuis fin août 2017, Maxime Frédéric rejoindrait l’équipe du Cheval Blanc Paris, selon une indiscrétion révélée par le critique culinaire Gilles Pudlowski. 

Le pâtissier Maxime Frédéric participera-t-il à l’ouverture du Cheval Blanc Paris, niché dans l’ancienne Samaritaine, et dont l’ouverture est attendue pour le premier semestre 2020 ? Si cette annonce devient officielle, ce départ ne serait pas une petite affaire tant le chef normand a imprimé sa patte au palace de l’Avenue George V. L’adresse avait ouvert à deux reprises une boutique éphémère spécialement imaginée pour mettre en scène ses créations aussi délicieuses qu’esthétiques, à l’image de cette montgolfière tout en chocolat pour les dernières fêtes de Pâques. 

Ancien collaborateur de Cédric Grolet au Meurice, Maxime Frédéric avait rejoint le George V pour l’ouverture du restaurant L’Orangerie en juin 2016. Le chef pâtissier avait ensuite pris du galon en chapeautant toute la création sucrée de l’hôtel cinq étoiles, signant les desserts du trois-étoiles et du restaurant Le George.

« La fleur de vacherin » qui varie les plaisirs gustatifs en fonction de la saison, s’acoquinant aussi bien de chocolat que de framboises ou d’agrumes et herbes fraîches, est devenue son dessert signature. Cet ancien boulanger de formation a aussi marqué les esprits avec un feuilleté chocolat et cardamome noire. Le feuilletage aussi impeccable qu’hypnotique de son pain au chocolat avait également fait le tour des réseaux sociaux. 

source AFP-Relaxnews