© ALEXANDRE NESTORA

(Relaxnews) – Un vin vinifié à 57 mètres de hauteur, depuis le premier étage de la tour Eiffel. Les amoureux de Bacchus n’auraient jamais osé en rêver et pourtant, la société d’exploitation de la dame de fer annonce ce mercredi 16 octobre l’installation d’un chai qui donnera naissance à la première cuvée étiquetée tour Eiffel. 

Avec le retour de la viticulture francilienne, impulsé par le projet de la Winerie Parisienne – premier chai urbain installé dans la capitale depuis 1970, les perspectives de se réapproprier un patrimoine bachique, qui faisait pourtant les belles heures de la région capitale jusqu’à la crise du phylloxéra à la fin du XIXe siècle, se dessinent. Quel meilleur symbole que la tour Eiffel pour rappeler ce passé viticole ? Car la dame de fer proposera pour la première fois de son histoire son propre vin. On le dégustera courant printemps 2020.

Et les amateurs de beaux nectars ne se contenteront pas seulement de le déguster. Ils assisteront aussi à l’élaboration de cette première cuvée. La société d’exploitation de la Tour (Sete) vient d’annoncer qu’un chai prendra place au premier étage. Juste à côté de la Bulle Parisienne, la nouvelle offre culinaire de Thierry Marx durant les travaux du restaurant à ce niveau, barriques, cuves et pressoir titilleront la curiosité des visiteurs. Jusqu’en novembre prochain, ils assisteront ainsi à la vinification de la première cuvée de la tour Eiffel. 

Ce projet s’est concrétisé grâce à un partenariat avec la Winerie Parisienne, qui a inauguré les premières vendanges de son domaine viticole situé à Davron, dans le département des Yvelines début septembre dernier. Les trois jeunes patrons de cette start-up francilienne ont planté chardonnay, chenin, pinot Noir et merlot sur une superficie de dix hectares. La Winerie Parisienne, qui devrait bénéficier du label bio après la période réglementaire de conversion, présentera des cuvées mono-cépages l’année prochaine. 

A la tour Eiffel, ce sont des raisins en provenance du vignoble de la Winerie Parisienne qui seront donc pressés. 

source AFP-Relaxnews