© istock.com/svariophoto

(Relaxnews) – Après avoir récréé avec succès le goût, la texture et l’odeur du boeuf, les scientifiques ont élaboré un nouvel aliment à base d’hémoprotéine : le faux poisson. 

Ces dernières années, les marques telles que Beyond Meat et Impossible Foods, leaders dans le domaine de la fausse viande créée en laboratoire, sont parvenues à se frayer un chemin jusqu’aux épiceries et aux menus de fast food, notamment au Canada chez A&W Canada ou Tim Hortons et plus récemment, chez Burger King avec une viande à base de plante.

Alors que la surpêche dépeuple les océans et menace les écosystèmes marins, les plantes et la technologie cellulaire pourraient permettre de trouver une solution à une autre crise planétaire.

Comme le note le New York Times, Impossible Foods développe actuellement du faux poisson grâce à l’hémoprotéine utilisée dans la conception du faux boeuf. Le mois dernier, l’équipe a produit un bouillon parfum anchois élaboré à partir de plantes. 

Chez Whole Food aux États-Unis, les consommateurs peuvent se procurer un thon à base de plante commercialisé par Good Catch. Il restitue le goût de ce poisson à l’aide de légumineuses, d’huile d’algue et d’omega-3. 

Ocean Hugger a recréé la texture et l’apparence du thon ahi cru pour le sushi grâce à de la tomate, tandis que New Wave Foods a produit des ersatz de crevettes à base de plantes.

source AFP-Relaxnews