© Thomas Dhellemmes

(Relaxnews) – Noix de coco, mangue, fruit de la passion… ou les trois ? Les chefs ont décidé de célébrer les prochaines fêtes de fin d’année sous les tropiques. Nombre de leurs desserts délivrent les saveurs sucrées d’ingrédients nés sous le soleil. Voici six bûches de Noël qui promettent de réchauffer les papilles. 

Cyril Lignac

Le pâtissier succombe aux effets vivifiants des fruits exotiques avec une bûche de Noël composée autour d’une mousse à la noix de coco, associée à une compotée mangue-passion. La fraîcheur des fruits est équilibrée par la bouche sucrée d’une couche de chocolat au lait et d’un financier aux amandes.

Prix : 45 euros du 19 au 31 décembre

Le boulanger de la Tour

L’annexe boulangère du prestigieux restaurant du quai de la Tournelle à Paris mise pour sa part sur la douceur de la noix de coco, avec une dacquoise, un croustillant coco et citron vert ainsi qu’une mousse autour des saveurs de la coco. Une brunoise d’ananas au citron vert vient ajouter du juteux.

Prix : 39 euros pour 6/8 personnes / 7 euros en individuel

Mandarin Oriental

Associer des ingrédients que tout oppose. Adrien Bozzolo, le chef pâtissier du palace asiatique à Paris, ose ce pari avec une bûche de Noël créée en association avec le duo Gilles & Boissier, à l’occasion de leur collaboration pour la nouvelle suite de l’hôtel. Dans une cabane en bois réalisée en chocolat se cache un dessert de fête à la silhouette traditionnelle, construite autour d’une variété de textures et de goûts qui se prolongent. Le chef pâtissier a en fait marié un chocolat à du fruit de la passion. Ce cacao est originaire du Brésil et a bénéficié d’une double fermentation avec de la pulpe de fruit de la passion. La recette est articulée autour d’un crémeux itakuja, une compotée mangue-passion et une mousse au chocolat noir. 

Prix : 98 euros en édition limitée du 20 au 26 décembre sur commande / 15 euros en individuel sur place (8 euros à emporter)

Café Pouchkine

Les amoureux de la mangue vont adorer. Le Café Pouchkine dédie une bûche entière à la douce saveur du fruit exotique, avec un confit et des morceaux de mangue fraîche ainsi qu’une gelée, le tout enrobé de mousse à la vanille de Madagascar. Le dessert est construit avec un biscuit amande et un autre biscuit à l’orange imbibé de sirop au rhum blanc et passion. 

Prix : 80 euros à partir du 16 décembre

David Wesmaël

Même le rayon glacé fond pour les arômes exotiques. Le glacier David Wesmaël réchauffe la table des fêtes avec une bûche montée sur une base de croustillant praliné coco et une dacquoise coco. La recette se poursuit avec une mousse à la banane flambée de la Réunion et un sorbet à la fraise de Phalempin. La pointe acidulée de l’entremets de Noël est apportée par un confit mangue-passion. 

Prix : 58 euros pour 6/8 personnes en édition limitée

Angelina

Même le salon de thé parisien a choisi d’ensoleiller les fêtes de fin d’année avec une bûche sous le signe des tropiques. La noix de coco est utilisée comme un fourreau. Elle constitue la base du dessert et recouvre l’ensemble de la recette. Sous les copeaux râpés, on découvre une mousse légère à la vanille, un insert crème citron, associé à la mangue et le fruit de la passion. 

Prix : 79 euros pour 4/6 personnes / 8,50 euros à emporter / 10 euros sur place

source AFP-Relaxnews