© By Nacasa & Partners Inc. Courtesy of MAD Architects

(Relaxnews) – MAD, le poids lourd de l’architecture en Chine annonce avoir terminé un projet au Japon : la restauration du tunnel de guet de la gorge de Kiyotsu, dans la préfecture de Niigata. L’endroit abrite désormais une série d’espaces artistiques permanents en vue de la triennale d’Echigo-Tsumari, un événement créé en l’an 2000 pour redynamiser la région.

Echigo-Tsumari est une région montagneuse qui abrite un tunnel de guet long de 750 mètres. Celui-ci offre une vue panoramique sur l’une des trois principales gorges du Japon.

Chargé de rénover ce passage à travers la montagne, le cabinet MAD l’a transformé en un « Tunnel de lumière » dont les différentes sections s’inspirent des éléments : le bois, la terre, le feu et l’eau, mais aussi le métal.

« Sa conception repense la relation entre les humains et la nature. Elle tente de reconnecter la population, les locaux comme les touristes, à la beauté majestueuse de cette terre », explique le cabinet.

D’abord, il y a une hutte représentant le bois. Baptisée « Periscope », elle s’élève sur deux niveaux. Au rez-de-chaussée, le visiteur trouvera un café et une boutique de souvenirs. À l’étage, un bain de pied rempli d’eau de source naturellement chaude s’étend sous un toit de cèdre pointu surmonté d’une ouverture circulaire. Celle-ci comporte des verres optiques reflétant les environs.

Ensuite, à l’entrée du tunnel, des lumières colorées marquent chaque poste d’observation et confèrent une ambiance particulière à la section « terre », où résonne une mystérieuse musique.

Le métal est au coeur de la « Bulle invisible ». La structure semblable à une capsule abrite…des toilettes. Elle est dotée d’une fenêtre recouverte d’un film métallique de sorte que l’on ne puisse voir que de l’intérieur.

Puis, « The Drop » rappelle le feu avec sa série de « gouttes de rosée » : des miroirs convexes rétro-illuminés de rouge sont disséminés sur l’arche du tunnel.

Au bout du tunnel, la « Grotte de lumière » est consacrée à l’eau. Un acier poli convoque tout un paysage de roches, de verdure et d’eau turquoise à l’intérieur du tunnel, tandis qu’au sol, quelques millimètres d’eau reflètent la gorge.

La Triennale d’Echigo-Tsumari se tient jusqu’au 17 septembre.

source AFP-Relaxnews