© YinYang / Istock.com

(Relaxnews) – Le réchauffement climatique n’est pas une priorité pour tous les Français. D’après un sondage Opinion Way réalisé pour l’entreprise PrimesEnergie.fr, 23% des habitants de l’Hexagone déclarent ne « pas croire au réchauffement climatique ». Ce chiffre monte à 36% chez les 18-24 ans. 

Au-delà du climato-scepticisme, l’étude révèle aussi une certaine forme de résignation et de pessimisme. Pour 48% des Français, il est aujourd’hui trop tard pour inverser la tendance du réchauffement climatique. Pour 62% des sondés, seule la contrainte législative est efficace pour réussir la transition énergétique et obliger tout le monde à changer ses habitudes de consommation. 

Concernant les pratiques et les « efforts » que les Français sont prêts à mettre en place pour limiter leur empreinte écologique, la consommation de produits locaux et de saison arrive en tête de liste (61%). Plus de la moitié des participants (51%) affirme également faire des efforts pour acheter moins et de meilleure qualité, recycler et échanger.

Réduire sa consommation d’eau et privilégier les transports en commun et les déplacements à vélo représentent également une part importante des préoccupations, puisque ces pratiques sont respectivement appliquées à 52% et 51%.

En revanche, très peu de sondés se déclarent prêts à limiter les achats de produits électroniques (27%), à investir dans l’électricité verte (22%) ou encore à délaisser l’avion au profit du train ou du bus pour les longues distances (21%). Enfin, 6% des Français ont déclaré ne faire »aucun effort » pour préserver l’environnement. 

L’enquête a été réalisée sur un échantillon de 1.042 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus en janvier et février 2019.

source AFP-Relaxnews