© DmitriMaruta / IStock.com
- Publicité -MIB_SVB_SEPT2018-2

(AFP) – Les prix à la consommation ont augmenté de 2% en mai sur un an, soit 0,4 point de plus que le mois précédent, en raison notamment d’une accélération des prix de l’énergie, selon les chiffres définitifs publiés jeudi par l’Insee.

« Cette croissance plus soutenue résulte d’une vive accélération sur un an des prix de l’énergie, et dans une moindre mesure, de ceux des produits alimentaires et des services », a détaillé l’institut statistique dans un communiqué.

« Les prix des produits manufacturés reculent un peu moins que le mois précédent et les prix du tabac ralentissent », a encore relevé l’Insee.

Sur un mois, les prix à la consommation ont augmenté de 0,4% en mai, après un ralentissement en avril (+0,2%).

Cette évolution s’explique par une hausse des prix des produits énergétiques (+2,0%), de l’alimentation (+0,9%) et des produits manufacturés (+0,3%).

Ceux du secteur des services augmentent au même rythme que le mois précédent (+0,1%) tandis que ceux du tabac reculent de 0,6%.

L’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH), utilisé pour les comparaisons au sein de l’Union européenne, a augmenté de 2,3% sur un an, hausse plus soutenue qu’en avril (+1,8%).

Sur un mois, l’IPCH augmente de 0,5%, après un avoir ralenti le mois précédent (+0,2%).

Quant à l’indice d’inflation sous-jacente (ISJ) sur un an, c’est-à-dire corrigé des variations saisonnières et débarrassé des phénomènes conjoncturels tels que la volatilité des prix de l’énergie, il est en faible hausse, +1% contre +0,8% le mois précédent.

source AFP-Relaxnews