© Angela Weiss / AFP

(Relaxnews) – L’ex-chanteuse reconvertie en designer et femme d’affaires a présenté sa collection automne-hiver 2017-2018 hier, dimanche 12 février, dans le cadre de la fashion week de New York. Pour cette nouvelle salve, la quadragénaire libère un peu plus la silhouette de la femme, lui offrant un vestiaire où le confort se met au service du chic et de l’élégance.

Victoria Beckham a imaginé des pièces et des silhouettes, qu’elle pourrait elle-même porter dans sa vie quotidienne, alliant ainsi chic, décontraction et féminité. Un trio gagnant qui devrait plaire au plus grand nombre. Plus qu’une garde-robe spécifique, c’est une attitude que la créatrice a souhaitée mettre en avant, redonnant aux femmes de la confiance, du pouvoir et de la liberté.

Oversize et fluidité

Que les fashion addicts et les fans de Victoria Beckham ne se méprennent pas : les codes emblématiques de la maison sont bel et bien présents, avec notamment une série de longues robes graphiques en jersey, silhouette-signature de la marque. Toutefois, cette silhouette se libère davantage par rapport aux précédentes collections, et paraît plus détendue, plus relax. Un sentiment qui est amplifié par certaines matières utilisées, moins lourdes que d’ordinaire, mais surtout par les coupes oversize des pantalons, des pulls, des manteaux ou des blazers.

Tout en restant ultra-chic, la collection semble être adaptée au quotidien de chacune. Les robes, toutes très féminines, se portent sous des manteaux coupés larges, avec des chaussures plates ou des bottes parées de talons compensés solides. La décontraction au service de l’élégance.

Jersey, maille, et tartan dominent clairement la collection, qui fait la part belle au bleu navy, au bordeaux et parfois au rose fuchsia. Une palette qui s’inspire de l’oeuvre de Paul Nash, un artiste britannique.

Cette nouvelle collection, imaginée pour la saison automne-hiver 2017-2018, sera disponible à la vente à compter de septembre prochain.

source AFP-Relaxnews