© LeoPatrizi / Istock.com

(Relaxnews) – La génération Y est en train de transformer l’univers de la beauté. Une grande conférence sur les cosmétiques s’intéresse à la manière dont cette nouvelle génération d’accros au maquillage et aux nouvelles technologies influe sur le secteur.

L’édition 2017 du salon Makeup in Los Angeles, qui s’est ouvert en Californie le 8 février, étudie la manière dont les influenceurs numériques révolutionnent la beauté. Il s’agit de comprendre comment les marques peuvent apprivoiser cette nouvelle énergie.

« La sphère de la beauté connaît en ce moment une période de bouleversements », explique Leïla Rochet-Podvin, fondatrice de Cosmetics Inspiration & Creation, l’un des organismes experts chargés de l’organisation de l’événement. « Selfies, Snapchat, Instagram : en cette période dominée par les prescripteurs de tendance connectés, les consommateurs sont complètement accros à leurs smartphones, ce qui transforme le paysage de la beauté ».

Le premier jour du salon a été consacré à l’exploration de ces nouvelles influences sur le thème « Le nouveau visage du commerce ». Une table ronde présidée par Anastasia Soare, fondatrice d’Anastasia Beverly Hills, examine la transition vers le e-commerce, le passage des boutiques traditionnelles aux concept-stores lifestyle et celui de la vente directe à des stratégies commerciales incluant les réseaux sociaux.

La deuxième conférence a pour thème : « La beauté à l’ère du numérique et des réseaux sociaux ». Selon TrendAnalytics, 82% des femmes ont la sensation que les réseaux sociaux ont contribué à redéfinir la beauté. Les discussions porteront donc sur les stratégies numériques à succès.

« La Nouvelle génération et son influence sur notre secteur » se penchera sur le rôle de la génération Y, prédominante aux États-Unis, dans la révolution du maquillage. Pierre Bisseuil, directeur de recherches à l’agence PeclersParis, animera une conférence sur les valeurs de la ‘génération Z’. Elle sera suivie d’une table ronde présidée par Jill Tomandl, vice-présidente développement de produit & innovation chez Smashbox, Estée Lauder Companies.

Enfin une dernière conférence examinera la manière dont les clients sont devenus plus sensibles aux questions de la santé, de la sécurité et de l’éthique dans les cosmétiques. L’avènement des marques ‘indé’ aux fortes valeurs éthiques témoigne de ce changement. Une table ronde étudiera comment les marques californiennes telles que Rituel de Fille et Ilia Beauty sont pionnières en la matière.

source AFP-Relaxnews