© Aston Martin
- Publicité -MIB_SVB_SEPT2018-2

(Relaxnews) – À une époque où les constructeurs semblent obsédés par les moteurs électriques et la conduite autonome, les puristes seront sans doute soulagés de voir qu’Aston Martin produit toujours des moteurs V12 puissants et atmosphériques. Avec la version définitive de la Rapide AMR, le V12 en question gagne encore en puissance.

Cette version définitive demeure proche du prototype présenté à Genève. À moins que le marché mondial ne retombe soudainement sous le charme des berlines, cette Rapide AMR « hardcore » sera l’un des derniers exemples de fastback à quatre portes d’Aston avant l’arrêt de la production de la Rapide en 2020. Elle sera remplacée par le crossover DBX.

AMR (Aston Martin Racing) incarne la synergie entre les véhicules de course du constructeur et ses voitures autorisées sur route. Elle permet au client de se procurer des modèles enrichis d’éléments habituellement réservés aux voitures de course.

La Rapide AMR qui sera vendue au Royaume-Uni et en Europe disposera d’un moteur V12 de 6 litres développant 595 chevaux. Les versions américaines devront se contenter de 580 chevaux. Les deux versions offriront le même couple de 630 Nm pour un passage de 0 à 100 km/h en 4,2 secondes et des pointes à 330 km/h.

Seuls 210 véhicules seront assemblés. Leur prix : aux alentours des 230.000€, sans les options. Plus agressive, l’AMR ne se confondra pas avec la Rapide S ordinaire. L’AMR se distinguera par des appendices en fibre carbone (capot ajouré, prise d’air avant, couvercle de coffre et diffuseur arrière), ainsi qu’une quadruple sortie d’échappement.

source AFP-Relaxnews