De l’orientation à l’affectation, les 3 grandes étapes :

1 > La réflexion

Les familles et les collégiens sont invités à s’informer sur les différentes voies possibles après le collège. Un entretien individuel d’orientation a lieu avec le professeur principal.

2 > Le dialogue

La fiche de dialogue est remise par le collège. Les familles y indiquent leurs choix d’orientation provisoires pour l’élève :

  • seconde générale et technologique,
  • seconde professionnelle,
  • première année de CAP.

Le Conseil de classe du deuxième trimestre formule ses propositions provisoires sur la fiche de dialogue.

3 > Le choix

C’est le moment d’indiquer les choix définitifs sur la fiche de dialogue. Le choix des enseignements et spécialités demandés et des établissements souhaités se fait, lui, sur le dossier de demande d’affectation au lycée. Le troisième Conseil de classe formule sa proposition d’orientation. Si elle est conforme à celle exprimée sur la fiche de dialogue, elle devient décision. À défaut, un entretien entre la famille, l’élève et le chef d’établissement a lieu pour trouver un accord. C’est lorsque les familles reçoivent la notification d’affectation au lycée qu’elles peuvent inscrire leur enfant dans la formation et l’établissement concernés.

Zoom – la 3Prépa-métiers :

À partir du 1er janvier 2019, les élèves volontaires pourront suivre une classe intitulée “troisième « prépa-métiers ». Cette classe est un dispositif d’alternance au collège destiné aux élèves qui ont un projet de métier ou d’orientation professionnelle dès la quatrième. Elle remplace le DIMA (dispositif d’initiation aux métiers de l’alternance).

> Objectif

À partir de méthodes pédagogiques différentes, les élèves peuvent réaliser leur dernière année de collège et obtenir le diplôme national du brevet tout en mûrissant leur projet et en découvrant la voie professionnelle et les formations possibles.

> Programme

Il comprend un enseignement de découverte professionnelle de 6 heures hebdomadaires lié à au moins deux domaines professionnels : visites d’information, séquences d’observation, stages d’initiation (découverte des établissements d’enseignement professionnel et des entreprises). À l’issue de la troisième Prépa-métiers, l’élève a le choix, tout comme les autres collégiens, de poursuivre en seconde générale, technologique, professionnelle ou en première année de CAP.

> Accès

La troisième Prépa-métiers peut être évoquée par l’élève et sa famille ou proposée par le professeur principal (ou l’équipe élargie), lors de l’entretien individuel du premier trimestre de l’année de quatrième. La demande d’entrée en 3e Prépa-métiers doit être formulée lors des vœux définitifs qui seront examinés par le Conseil de classe du troisième trimestre. Elle sera acceptée après examen par les commissions académiques ou départementales.

Qu’est-ce qu’il y a « après la troisième » ?

Décider de son orientation, c’est opter, en fonction de ses goûts, ses passions et ses résultats pour des études plus ou moins longues et pour un métier.

Je veux faire des études : courtes ou longues ?

> Le bac général, propose un enseignement essentiellement théorique en littérature, sciences, économie… qui vise à préparer la poursuite d’études longues à l’université, dans les écoles d’ingénieurs ou les grandes écoles. Attention, les séries S, ES, L n’existeront plus dans le bac 2021, elles seront remplacées par des spécialités qui intégreront de nouvelles disciplines, (rendez-vous page 12 pour en savoir plus.).

Les séries technologiques mêlent enseignements théoriques et pratiques dans des domaines appliqués (industrie, biologie, agronomie, santé et social, gestion et management, design et arts appliqués,…) et préparent à des séries spécifiques (voir page 12). Elles destinent aux filières courtes en deux ans après le bac, et à des diplômes comme le BTS (Brevet d’études supérieur) et au DUT (Diplôme universitaire technologique).

RÉFORME – Aujourd’hui plus besoin de choisir entre Bac général et bac technologique dès la troisième mais à la fin de la seconde. Toutes les infos page 12.

Je veux apprendre un métier : seconde professionnelle ou CAP ?

Les CAP et les bacs professionnels concernent les élèves intéressés par un secteur d’activité (mécanique, bâtiment, commerce, agriculture…) prêts à apprendre un métier en suivant une formation courte après la troisième (3 ans) et des enseignements concrets. Le CAP se prépare au CFA (centre de formation pour apprentis) et le Bac pro au lycée professionnel. Le CAP est réputé être un bon passeport pour l’emploi, en revanche, pour certains secteurs d’activités il est préférable de cibler le bac pro et de poursuivre par un BTS. L’année de troisième est justement le bon moment pour se renseigner avant de s’engager dans une section.

Les passerelles entre le CAP et le bac pro :

  • après avoir réussi sa deuxième année de CAP, on peut aller en première pro.
  • après une seconde pro, on peut rejoindre la deuxième année de CAP.