Un lycée déserté à cause des épreuves du bac en juin, 2 900 sujets, 4 millions de copies à corriger en un temps record, un taux de réussite qui frôle les 80 % mais 61 % des étudiants qui ne parviennent pas au terme des études pour lesquelles ils se sont engagés*. Exit le bac actuel ! Place au bac version 2021.

Une seconde commune pour les voies générale et technologique :

Cette nouvelle seconde se définit comme une classe de consolidation d’une culture commune à tous les élèves et une classe de détermination qui favorise des choix d’orientation éclairés dès la première. Elle comporte :

  • des enseignements communs pour tous les élèves (80  % du programme) : français ; histoire – Géographie ; langues vivantes 1 et 2 ; mathématiques ; physique-chimie ; sciences de la vie et de la terre (SVT) ; éducation physique et sportive ; éducation civique, juridique et sociale.
  • deux enseignements d’exploration dont au moins un enseignement d’exploration d’économie : « principes fondamentaux de l’économie et de la gestion» ou «sciences économiques et sociales », et un second enseignement d’exploration, différent du premier, à choisir parmi 14 matières ou domaines.
  • deux heures d’accompagnement personnalisé (par semaine) pour s’adapter au rythme et aux objectifs du lycée : soutien, approfondissement et aide à l’orientation.

J’opte pour la voie générale – Première et terminale générales : la fin des séries !

À la rentrée 2019 les séries E, L et ES n’existeront plus. Au programme :

  • des enseignements communs : français, histoire géo, enseignement moral et civique, langues vivantes A et B, éducation physique et sportive, enseignement scientifique et philo en terminale.
  • des enseignements de spécialité (3 en première + 2 en terminale) : arts : histoire des arts, théâtre, arts plastiques, arts du spectacle, etc. ; biologie, écologie ; histoire géographie, géopolitique et sciences politiques ; humanités, littérature et philosophie ; langues, littératures et cultures étrangères ; littérature, langues et cultures de l’Antiquité ; mathématiques ; numérique et sciences informatiques, physique chimie ; sciences de la vie et de la Terre ; sciences de l’ingénieur ; sciences économiques et sociales.
  • des enseignements optionnels (1 en première et jusqu’à 2 en terminale) qui peuvent varier selon les établissements.

Je choisie une série technologique – Première et terminale technologiques : Les séries seront maintenues (STMG, ST2S, STHR, STI2D, TMD, STL, ST2A, STAV).

Au programme : 

  • Des enseignements communs à toutes les séries : français (en première), histoire géographie, enseignement moral et civique, mathématiques, langues vivantes A et B, éducation physique et sportive et philosophie (en terminale).
  • Des enseignements de spécialité proposés en fonction de la série choisie : 3 en première et de 2 en terminale.

* (Source ministère de l’Éducation nationale)

Bon à savoir :

Par dérogation, les élèves particulièrement motivés par les technologies peuvent choisir, en plus de l’enseignement d’économie, deux enseignements d’exploration technologiques parmi : biotechnologies, sciences et laboratoire, santé et social, création et innovation technologiques, sciences de l’ingénieur. Les deux enseignements d’exploration peuvent être remplacés par un seul enseignement en raison du poids horaire qu’ils exigent : éducation physique et sportive, création et culture design et arts du cirque.

Attention !

2 séries doivent être choisies en fin de troisième car leur formation est spécifique et commence dès la seconde :

  • STHR – Sciences et technologies de l’hôtellerie et de la restauration,
  • TMD – Techniques de la musique et de la danse, qui exige une formation en parallèle dans un conservatoire.

 

Nouveau baccalauréat général, quelles épreuves ?

100 % en Suède, 66 % en Allemagne, 60 % en Espagne… le contrôle continu fait son entrée dans les épreuves du bac en France. Réduction de la concentration des épreuves à fort coefficient sur une semaine, du bachotage et du stress, désormais 40 % de la note finale au bac s’acquerra en première et en terminale.

Ce qui ne changera pas :

L’obtention du bac à partir d’une moyenne générale de 10/20. l’absence de note éliminatoire ou de note plancher, le système de compensation et de mention et l’oral de rattrapage.

Composition de la note finale du baccalauréat

Contrôle continu (40 % de la note finale) :

  • 10 % de la note finale concerne les bulletins scolaires de première et de terminale pour valoriser la régularité de l’élève.

  • 30 % de la note finale est constitué par les épreuves communes.

Des épreuves communes ?

Elles concernent les disciplines non évaluées lors des épreuves finales et la discipline de spécialité non poursuivie en terminale. Les sujets seront tirés d’une banque nationale numérique et les copies anonymisées seront corrigées par d’autres professeurs que ceux de l’élève.

Epreuves finales (60 % de la note finale) :

  • L’épreuve anticipée de français à la fin de la première.
  • 4 épreuves finales en terminale : 2 enseignements de spécialités choisis par l’élève, l’épreuve de philosophie, 1 oral.

Un oral ?

Préparée en première et en terminale, cette épreuve de 20 mn porte sur un projet conduit à partir des enseignements de spécialité dont le sujet aura été choisi par l’élève.