La prochaine affiche des Imaginales, illustrée par Julien Delval.
© Julien Delval
- Publicité -MINIBANNIEREMISS-LORRAINE2-1
- Publicité -MINIBANNIEREMISS-LORRAINE-2

10D10epuis 2002, Les Imaginales transforment la cité des Images en paradis pour les amateurs de littérature et de mondes fantastiques. « Destinations » est le thème retenu pour cette nouvelle édition dont l’affiche vient d’être dévoilée. Prêts à embarquer ?

Fantasy, science-fiction, roman historique, fantastique, contes et légendes… Parfois méconnue ou négligée par la critique, la littérature dédiée aux mondes imaginaires est pourtant l’une des plus lues et des plus appréciées. C’est pour lui rendre honneur dans toute sa diversité que le festival « Les Imaginales » accoste chaque année au bord de la Moselle, pour une excursion dans la cité des Images.

Pour 2017, les Imaginales ont choisi le thème « Destinations », qui englobe une bonne partie de l’imaginaire. Le voyage littéraire peut-être initiatique, intérieur, ou naviguer entre le temps et l’espace. Pour en discuter, plus de 300 auteurs et illustrateurs seront présents.

Il ne reste plus qu’à vous frayer un chemin parmi les cafés littéraires, tables rondes, conférences, lectures publiques, expositions, Pôles Sciences et Histoire, spectacles et nombreuses animations proposées !

Venus de toute la France et des pays limitrophes, ce sont plus de 30 000 visiteurs qui vont profiter de ces rencontres exceptionnelles et privilégiées. Les Imaginales font également participer des milliers d’écoliers, collégiens et lycéens du Grand Est, qui lisent, commentent et débattent avec passion afin d’élire leurs prix, depuis l’automne jusqu’à la date du festival, en partenariat avec les magazines Phosphore et Je Bouquine.

La Suisse : pays invité 2017

Pour la cinquième année consécutive, les Imaginales mettent à l’honneur un pays. Cette année, c’est le voisin suisse qui sera l’invité de l’événement. Six auteurs suisses ont déjà donner leur accord pour participer aux Imaginales. Et ces derniers ont le vent en poupe.

En 1982 déjà, la Suisse avait tiré sa première anthologie moderne avec humour. Un programme qui s’annonce cette saison encore rempli de découvertes qui feront travailler l’imaginaire des visiteurs.

Une affiche signée Julien Delval

L’affiche ci-dessus est réalisée en peinture acrylique par Julien Delval. Elle ne pouvait mieux illustrer le thème choisi pour cette édition. « Je n’avais qu’une seule contrainte : représenter le château d’Epinal », explique-t-il.

Sur son éperon rocheux, l’emblème est bien visible. « Les bateaux volants partent d’un port poétique et romantique et s’apprêtent à venir vers la ville  », détaille le spécialiste des mondes antiques, mythologiques et fantastiques.

« Je souhaite que les visiteurs puissent embarquer sur ces bateaux et rêver, imaginer ce qu’ils souhaitent ». Défi relevé avec brio.

Les Imaginales

Du jeudi 18 au dimanche 21 mai

Espace Cours et dans toute la ville d’Epinal

Entrée libre

www.imaginales.fr