Marion Hirsinger et Laurence Houot se sont rencontrées au début des années 1970, à Saint-Dié-des-Vosges, quand elles avaient deux ans. Aujourd’hui, la première est institutrice en maternelle, à Chatenay-Malabry, la seconde, journaliste à France Télévision. Elles viennent de sortir L’instant Maternelle.

On a toutes et tous en tête des tas de clichés sur l’école maternelle et sur les instit’, un métier sympa qui fait un peu penser aux scouts où l’on s’amuse bien et où on ne compte pas ses heures. Mais la maternelle, on ne la connaît pas de l’intérieur à moins d’être du sérail, comme Marion qui a cette année une classe de douze petits (3 ans) et quatorze grands (5 ans), un double niveau qui demande pas mal d’organisation, mais qui « s’autorégule comme la permaculture ». Car la réalité est quelque peu différente de l’idée que l’on s’en fait ! « En consultation, un chirurgien me disait l’autre jour : Vous faites quoi ? Ah, instit, c’est sympa.

Des petites sections, c’est encore mignon à cet âge-là ! Et ça vous laisse du temps pour vous… Lui faire avaler son stéthoscope ? » car il est vrai qu’« un enfant peut être mignon. Mais fois 25 ou 30, pas toujours ». Ce livre né du désir de deux copines de travailler ensemble, a longtemps germé dans leur tête avant de trouver sa forme définitive. Elles ont successivement pensé à des nouvelles, à un journal de bord (trop routinier, pas assez drôle et trop entre soi), à un livre historique, ce qu’il est partiellement avec des rappels documentés sur Jules Ferry, la laïcité, la mixité, l’uniforme, à un recueil poétique (l’idée n’a finalement pas été retenue). Le résultat, c’est un peu tout ça à la fois avec une grosse touche d’humour et un côté décalé et léger.

On sent le vécu : rentrée calamiteuse, sortie mémorable au musée d’Orsay, piscine et chair de poule, poux endémiques, météo désastreuse et récré dans les flaques d’eau, Carnaval où l’on est vaguement ridicule, cantine où c’est moins bon qu’à la maison, kermesse basée sur le volontariat « depuis quand est-on obligé d’être bénévole ? » Les parents et les enseignants devraient s’y retrouver !

La librairie Le Neuf de Saint-Dié-des-Vosges propose un petit-déjeuner éducation en présence de Marion Hirsinger et Laurence Houot ce samedi 12 janvier à 10h30 au 1er étage de la librairie (voir affiche ci-dessous).

Marion Hirsinger est professeure des écoles, né à Saint-Dié des Vosges en 1969 dans la cité de Jules Ferry.

Laurence Houot, est journaliste, né en 1969, elle a grandi à Saint-Dié des Vosges, elle adore dessiner.

L’instant Maternelle, Editions Marie B, 14,50 €