Le groupe Celkilt va enflammer la scène de Senones.
- Publicité -MIB_MIROITERIE208

Pour la deuxième année consécutive, l’association AODC présidée par Alexandre Gottlieb, propose une soirée exceptionnelle tournée autour du rock alternatif celte. Avec la présence du groupe francophone, Celkilt, le plus demandé du moment, Senones lance le premier festival du genre en Lorraine.

Le FIL, plus communément appelé Festival Interceltique de Lorient, est l’un des festivals de musique les plus populaires en France. Grand fan de ce style de musique, le président de l’association senonaise Alexandre Gottlieb, friand des défis d’organisations événementiels, a eu l’idée de copier l’idée en invitant l’un des plus grands groupes folk-rock-celtique dans les Vosges : Celkilt.

En mars 2016, le projet aboutit et la salle de spectacle Le Dépôt de Senones affiche complet en quelques jours. Le succès est significatif et il donne envie de renouveler l’expérience. « C’est le premier festival organisé par l’association, lance fièrement le président. Au départ, je suis tombé sous le charme du groupe Celkilt, qui était arrivé en finale de l’émission Incroyable Talent, sur M6. Il avait enflammé le plateau et tout le monde parlait de lui dans les semaines qui ont suivi ».

L’idée était, donc, de proposer au groupe originaire de Roanne de venir faire un concert en 2016, dans les Vosges. La petite salle de 300 spectateurs a rapidement affiché complet, « mais les musiciens étaient ravis de l’ambiance et de la proximité avec leur public », se souvient Alexandre Gottlieb.

Rendez-vous était pris entre les deux parties pour renouveler l’expérience, sous la forme d’un festival, en compagnie d’un groupe plus local, en 2017. « Nous avons choisi le prometteur collectif nancéien La Cage au Folk. Ils sont six et nous embarquent dans un show mêlant rythme et bonne humeur », soutien l’organisateur. Qui reconnaît un style plus calme que Celkilt mais « une écriture folk traditionnelle, avec une touche rock et des inspirations celtiques et slaves ».

En seconde partie, c’est donc Celkilt qui enflammera la salle avec ses morceaux les plus connus et proposera ses nouveaux tubes, issus de son dernier album, dans les bacs depuis mars dernier. Avec plus de 300 concerts survoltés à son actif, depuis 2011, le groupe a su s’imposer comme une valeur sûre parmi les ténors du genre. L’organisateur du festival se souvient même du piège que le groupe a fait sur la chaîne télévisée payante Canal +, au président, en reprenant les tubes de Michaël Jackson à la cornemuse.

Autre fait d’arme du collectif, ils ont assurer plusieurs reprises du groupe AC/DC sur M6 et ont aussi été invités à « défier un orchestre symphonique en live, sur France 2, en s’appropriant les œuvres de Brahms », salue l’organisateur. De l’autodérision, de la ferveur et du punch, pour un seul but à apporter aux spectateurs : transmettre le pouvoir du kilt ! C’est le vaste programme proposé par Alexandre Gottlieb qui avoue être un passionné de la musique et des organisations événementielles.

« Je ne suis pas encore professionnel. Je ne vis pas de mes organisations mais c’est vrai que j’adorerais en faire mon métier, confie celui qui a travaillé dans la grande distribution durant 16 ans. J’ai le plaisir de voir mes concerts être bien perçus car dans une petite ville comme Senones, ce n’est pas toujours bien vu de proposer ce genre de musique ».

Et le trentenaire ne compte pas en rester là. « Je veux organiser un festival par an. Mais, je n’assure pas que le thème sera toujours le même. Aujourd’hui du Celtique, pourquoi pas du Hard-rock demain ». En attendant, il a déjà prévu une soirée Underground hard style, avec un son électro. Un autre défi à relever.

Rock’Folk Celtique Festival

Samedi 16 septembre, 19 h

Le Dépôt, Senones

Tarif : 25 euros

Info et resa. : 06 16 29 91 02