Airelle Besson Quartet
© Sylvain Gripoix
- Publicité -MIB_SVB224

Il fallait être sacrément gonflé pour imaginer un festival de jazz dans les vallées des Vosges. Pourtant, depuis sept ans, le festival organisé par Scène 2 en partenariat avec Hélicoop et le Conservatoire Olivier Douchain grandit et fait venir des musiciens reconnus tout comme des amateurs et un public toujours plus nombreux.

Tout a commencé par des masterclasses de jazz organisées par Scène 2. Le but était de mêler joueurs professionnels et joueurs débutants et de créer une dynamique entre les musiciens afin de constituer un groupe inter-âges, les plus anciens cooptant les plus jeunes.

Pour ce faire, Scène 2 s’est mis à travailler avec les écoles de musique et a imaginé d’aller plus loin avec des ateliers réguliers. Et progressivement, les masterclasses ponctuelles sont devenues des rendez-vous incontournables pour les musiciens qui se retrouvaient environ une fois par mois.

Ce suivi a permis aux jeunes musiciens de pratiquer ensemble et découvrir l’esthétique du jazz, « une musique souvent mise dans une case moins positive que ce qu’elle est réellement ». Et surtout une musique « passe-muraille », éclectique, en lien avec tous les genres musicaux : des fondements du classique en passant par le rock, le rap : le champ musical du jazz a croisé tous les chemins, tous les domaines.

Les gens se sont appropriés cette musique et rendu compte que c’était aussi « pour eux ». Parallèlement, sous l’impulsion d’Orchestre + composé de l’orchestre symphonique et de l’orchestre d’harmonie de Saint-Dié, le dispositif « orchestre à l’école » a vu le jour à l’école Vincent Auriol, proche de la Nef à Saint-Dié.

Depuis deux ans, des instruments sont prêtés aux enfants qui travaillent avec des musiciens professionnels. Cette année, ils ont notamment la chance de jouer avec Airelle Besson, compositrice, chef d’orchestre et trompettiste.

Ils seront présents au festival, accompagnés par les chœurs composés d’élèves du conservatoire Olivier Douchain de Saint-Dié et Raon l’Etape, de l’école de musique de Gérardmer et de l’école de musique intercommunale de la porte des Vosges méridionales et le big bang de Saint-Dié.

Ils assureront la première partie de l’après-midi du dimanche 10 juin dans la Fantaisie temporelle, œuvre composée et écrite en 2014 par Airelle Besson. La pièce raconte le bon roi René dans une liberté musicale jubilatoire chantée.

En deuxième partie, Airelle Besson sera en quartet avec Radio One : Isabel Sorling au chant, Benjamin Moussay aux claviers, (Rhodes et piano) et Fabrice Moreau à la batterie pour un voyage onirique, tantôt mélancolique, tantôt rythmique et organique. La veille, deux pointures du jazz illumineront de leur présence le festival : le duo Lisa Doby, l’une des plus belles voix de la soul et Marcel Loeffler, l’accordéoniste le plus inspiré de sa génération.

Dix ans que ces deux musiciens surdoués naviguent entre écriture et improvisation le plus naturellement du monde pour des moments « magic ».

Pour finir, samedi 16 juin, Sur Ecoute réunira quatre musiciens virtuoses : le saxophoniste Grégory Sallet, le contrebassiste Bertrand Beruard, le batteur Kevin Lucchetti et le pianiste Mathieu Roffé.

A partir de compositions originales, ce groupe s’inspire de musiques improvisées et de grands compositeurs : Ravel, Messiaen, Debussy. Le public qui se presse à Jazz dans les vallées vient de toute la région Grand Est.

Exigeant, il s’étonne mais surtout apprécie de découvrir une programmation d’un aussi haut niveau dans ce cadre idyllique de Senones qui dégage un charme indéniable, jamais ostentatoire.

Muriele Charlet-Dreyfus

Jazz dans les Vallées

Samedi 9 juin 21 h : duo Lisa Doby et Marcel Loeffler, Héliccop Le Saulcy Quieux

Dimanche 10 juin 16 h : Radio One Cour de l’Abbaye de Senones

Samedi 16 juin 21 h : Sur écoute, 4tet collectif, Pince Oreille Hélicoop Le Saulcy Quieux

Tarifs : 10 à 16 € (tarif réduit dès le 2e concert)

Tél. 03 29 50 24 68 et 07 69 23 46 49

contact@scene2.org

www.scene2-productions.fr