Creed 2, dans les salles ce mercredi, pour une suite au mythique Rocky 4.

Creed 2 :

Rocky 4 n’est certes pas le film le plus apprécié de ceux qui composent la franchise portée par Stallone. Son script mal aimé porte pourtant la base scénaristique parfaite pour la suite de Creed, spin-off des tribulations de l’étalon italien, dédié au fils d’Apollo et sorti en 2015. Désormais révélé aux yeux du monde, Adonis va, cette fois, devoir affronter ni plus ni moins que Viktor Drago, le fils d’Yvan Drago (Dolph Lundgren sur le retour) qui a jadis tué son père sur le ring. Le script est d’une simplicité et d’une efficacité redoutable. Mais Creed II pouvait-il recréer la belle performance du premier ? En plus de livrer un vibrant portrait du personnage de Rocky (Stallone, bouleversant) qui passait le flambeau au fils de son meilleur ennemi devenu son plus proche ami, Creed traçait la trajectoire intime d’un combattant en devenir, devant la caméra de Ryan Coogler qui donnait au personnage une dimension aussi mythique que celle de son aîné. Dans cette suite, Coogler a cédé sa place de réalisateur au méconnu Steven Caple Jr qui a bien saisi tout le potentiel du récit et fait le choix de surtout scruter l’intime au-delà du ring. D’héritage, il en était déjà question dans Creed, on en parlait même jusque dans le titre francisé du film (« L’héritage de Rocky Balboa »). Cette fois, la thématique est omniprésente dans le métrage. De celui qu’Apollo a transmis à Adonis, des liens qui unissent Drago père qui projette ses frustrations sur son fils, et bien plus encore. Comme dans le premier film, Michael B. Jordan alias Adonis, toujours juste, fait des étincelles. C’est désormais pour lui, plus que pour Stallone / Rocky, que l’on prend son ticket. Sans doute le signe d’un spin-off réussi.

Jonathan Blanchet

Un film de Steven Caple Jr. Avec Sylvester Stallone, Tessa Thompson, Michael B. Jordan,… 2 h 10. Sortie le 9 janvier.

Bande annonce de Creed 2 :

 

Les invisibles :

Suite à une décision municipale, l’Envol, qui est un centre d’accueil pour femmes SDF, va fermer. Il ne reste plus que trois mois aux travailleuses sociales pour réinsérer coûte que coûte les femmes dont elles s’occupent : falsifications, pistons, mensonges,… Désormais, tout est permis !

Un film de Louis-Julien Petit. Avec Audrey Lamy, Corinne Masiero, Noémie Lvovsky,… 1 h 42. Sortie le 9 janvier.

Bande annonce des Invisibles :

 

Edmond :

Décembre 1897, à Paris, Edmond Rostand n’a pas encore trente ans mais déjà deux enfants et beaucoup d’angoisses. Il n’a rien écrit depuis deux ans. En désespoir de cause, il propose au grand Constant Coquelin une pièce nouvelle, une comédie héroïque, en vers, pour les fêtes. Seul souci : elle n’est pas encore écrite. Faisant fi des caprices des actrices, des exigences de ses producteurs corses, de la jalousie de sa femme, des histoires de cœur de son meilleur ami et du manque d’enthousiasme de l’ensemble de son entourage, Edmond se met à écrire cette pièce à laquelle personne ne croit. Pour l’instant, il n’a que le titre : « Cyrano de Bergerac ».

Un film d’Alexis Michalik. Avec Mathilde Seigner, Olivier Gourmet, Thomas Solivérès,… 1 h 50. Sortie le 9 janvier.

Bande annonce d’Edmond :

 

Forgiven :

En 1994, à la fin de l’Apartheid, Nelson Mandela nomme L’archevêque Desmond Tutu président de la commission Vérité et réconciliation : aveux contre rédemption. Il se heurte, le plus souvent, au silence d’anciens tortionnaires, jusqu’au jour où il est mis à l’épreuve par Piet Blomfield, un assassin condamné à perpétuité. Desmond Tutu se bat alors pour retenir un pays qui menace de se déchirer une nouvelle fois.

Un film de Roland Joffé. Avec Forest Whitaker, Jeff Gum, Eric Bana,… 1 h 55. Sortie le 9 janvier.

Bande annonce de Forgiven :

 

L’heure de la sortie : 

Lorsque Pierre Hoffman intègre le prestigieux collège de Saint Joseph, il décèle chez les 3e1, une hostilité diffuse et une violence sourde. Est-ce parce que leur professeur de français vient de se jeter par la fenêtre en plein cours ? Parce qu’ils sont une classe pilote d’enfants surdoués ? Parce qu’ils semblent terrifiés par la menace écologique et avoir perdu tout espoir en l’avenir ? De la curiosité à l’obsession, Pierre va tenter de percer leur secret.

Un film de Sébastien Marnier. Avec Laurent Lafitte, Pascal Greggory, Emmanuelle Bercot,… 1 h 43. Sortie le 9 janvier.

Bande annonce de L’heure de la sortie :