Les Frères Sisters à retrouver dans les salles.
© UGC-Distribution

Les Frères Sisters :

Un premier film tourné en langue anglaise pour Jacques Audiard, cinéaste rompu aux films de genre qui s’attaque, de surcroît, à une pierre angulaire du cinéma outre-Atlantique. Comment ne pas brûler d’impatience ? Car c’est bien un western qu’Audiard fils met en scène avec Les Frères Sisters, adaptation du roman éponyme de Patrick deWitt. L’idée n’est pas de lui mais de John C. Reilly (l’un des éminents membres du casting du luxe du film) qui détenait les droits d’adaptation du livre et a proposé le projet au réalisateur français. Lequel s’est laissé séduire par cette histoire de fratrie, qui évolue dans un Far-West sans pitié. Celle de deux frères (Joaquin Phoenix et John C. Reilly) qui se retrouvent engagés par le Commodore (Rutger Hauer) pour traquer et tuer un homme (Riz Ahmed, vu dans la série The Night of ou Rogue One). Dans son périple, le duo fera d’autres rencontres déterminantes (dont le personnage joué par Jake Gyllenhaal), en questionnant le rapport qui les unit. Sur le papier, tous les éléments étaient favorables au réalisateur. A l’écran, on constate avec satisfaction et un vrai plaisir qu’ils s’agencent pour le meilleur. Ce qui saute d’emblée aux yeux, évidemment, c’est le casting, parfait. Avec eux, autour d’eux, Audiard fait son western, lui restitue tout son sens de l’épique, insistant sur la nervosité de l’instant et en en faisant aussi beaucoup plus. Quelque chose de plus introspectif, où il laisse infuser chaque séquence. C’est avant tout un film d’Audiard qui explore les thématiques qui jalonnent son cinéma (et notamment le rapport au père, disparu, spirituel ou de substitution, de De Battre mon cœur s’est arrêté à Un prophète). Un vrai film hollywoodien marqué du sceau de son auteur.

Jonathan Blanchet

Un film de Jacques Audiard. Avec Jake Gyllenhaal, Joaquin Phoenix, John C. Reilly,… 1 h 57. Sortie le 19 septembre.

Bande annonce des Frères Sisters :

 

La Nonne :

Quand on apprend le suicide d’une jeune nonne dans une abbaye roumaine, la stupéfaction est totale dans l’Église catholique. Le Vatican missionne aussitôt un prêtre au passé trouble et une novice pour mener l’enquête. Risquant leur vie, les deux ecclésiastiques doivent affronter une force maléfique qui bouscule leur foi et menace de détruire leur âme. Bientôt, l’abbaye est en proie à une lutte sans merci entre les vivants et les damnés. Un préquel du film Conjuring.

Un film de Corin Hardy. Avec Demian Bichir, Jonas Bloquet, Taissa Farmiga,… 1 h 37. Sortie le 19 septembre.

Bande annonce de La Nonne :

 

L’amour est une fête :

Paris, 1982. Patrons d’un peep show, Le Mirodrome, criblés de dettes, Franck et Serge ont l’idée de produire des petits films pornographiques avec leurs danseuses pour relancer leur établissement. Le succès est au rendez-vous et ne tarde pas à attirer l’attention de leurs concurrents. Un soir, des hommes cagoulés détruisent le Mirodrome. Ruinés, Franck et Serge sont contraints de faire affaire avec leurs rivaux. Mais ce que ces derniers ignorent, c’est que nos deux « entrepreneurs » sont des enquêteurs chargés de procéder à un coup de filet dans le business du « X » parisien. C’est le début d’une aventure dans le cinéma pornographique du début des années quatre-vingt qui va les entraîner loin.

Un film de Cédric Anger. Avec Guillaume Canet, Gilles Lellouche, Michel Fau,… 1 h 59. Sortie le 19 septembre.

Bande annonce de L’amour est une fête :

 

Le Poulain :

Arnaud Jaurès, 25 ans, novice en politique, intègre par un concours de circonstances l’équipe de campagne d’un candidat à l’élection présidentielle. Il devient l’assistant de Agnès Karadzic, directrice de la communication, une femme de pouvoir et d’expérience qui l’attire et le fascine. Sans l’épargner, elle l’initie aux tactiques de campagne, et à ses côtés il observe les coups de théâtre et les rivalités au sein de l’équipe, abandonnant peu à peu sa naïveté pour gravir les échelons, jusqu’à un poste très stratégique.

Un film de Mathieu Sapin. Avec Alexandra Lamy, Finnegan Oldfield, Gilles Cohen,… 1 h 37. Sortie le 19 septembre.

Bande annonce du Poulain :

 

Vaurien :

Après cinq ans d’études supérieures, Red est toujours à la recherche d’un travail et lutte chaque jour contre l’exclusion. Lentement, il s’éloigne d’Anna, l’amour de sa vie. Suite à une lettre lui signifiant sa radiation, il se rend à l’Agence pour l’Emploi, où on lui refuse un rendez-vous. N’ayant plus rien à perdre, il prend alors en otage le personnel et le public. Comme un ultime appel à l’aide, il est décidé à sauver ce qu’il lui reste de dignité.

Un film de Mehdi Senoussi. Avec Romane Bohringer, Pascal Elbé, Lizzie Brocheré,… 1 h 30. Sortie le 19 septembre.

Bande annonce de Vaurien :