Vigilance avec nos données personnelles, sur internet.
- Publicité -MIB_MIROITERIE208

Ce n’est qu’une demi-surprise pour les utilisateurs des réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Instagram ou autre Snapchat. Les données personnelles sont enregistrées et compilées dans le but de connaître chacun de leurs utilisateurs, leur entourage, leurs passions, leur métier…

L’objectif : soumettre des publicités qui peuvent concerner l’utilisateur et donc le tenter. Mark Zuckerberg, créateur et PDG de Facebook, vient d’être longuement auditionné par le congrès américain.

Il conteste le fait de vendre les données personnelles identifiables de ses membres. Ce qu’il facture, c’est la possibilité pour un annonceur de toucher uniquement la population qu’il vise, ce qui démultiplie l’efficacité d’une campagne.

Autre nouveauté, les moteurs de recherches aussi recueillent vos données concernant les recherches, la géolocalisation ou les sites consultés. A l’instar de Google, Yahoo! ou Bing, les principaux moteurs de recherche trouvent cette façon de vendre ces données. Prudence !

Les détournements de données signalées sont récompensés

Facebook va récompenser les personnes qui l’alertent sur la mauvaise utilisation de données personnelles par des applications tierces.

« Il récompensera les gens disposant d’une preuve de cas où une application présente sur la plateforme Facebook collecte et transfère les données personnelles vers une autre partie pour les vendre, les voler ou les utiliser dans un but d’escroquerie ou pour faire de l’influence politique », écrit Facebook dans un communiqué.